Stratégie de développement

Les deux programmes les plus avancés de Biophytis visent à traiter deux pathologies liées à l’âge particulièrement handicapantes, sans solution médicamenteuse dans leurs indications : la sarcopénie (dégénérescence musculaire) et la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age).

La stratégie de développement de Biophytis est particulièrement originale. Elle réside dans le fait que ses deux programmes de recherche forment chacun un « package technologique » complet comprenant :

  • un candidat de première génération (Série  01 : SARCONEOS et MACUNEOS) basé sur le développement de la molécule active naturelle extraite de la plante alimentaire ou médicinale, comme principe actif ;
  • un candidat de seconde génération (Série  03) basé sur le développement d’un analogue propriétaire de la molécule active naturelle, issu de la production par hémi-synthèse chimique du composé.
  • des mécanismes d’action explorés et décrits
  • une caractérisation des effets dans plusieurs indications secondaires

Principes

La Série 01 : SARCONEOS et MACUNEOS est issue d’un processus de screening phénotypique sur des modèles cellulaires et animaux de la pathologie. Leur origine nutritionnelle permet en outre d’accélérer le développement clinique des candidats identifiés. En raison de leur exposition alimentaire chez l’homme, ces substances disposent en effet d’une très faible toxicité. La découverte de leurs effets sur les processus de vieillissement a permis de breveter leur utilisation dans le traitement de pathologies ciblées. Biophytis a ainsi développé SARCONEOS dans le traitement de la sarcopénie et MACUNEOS dans la DMLA.

La Série  03 quant à elle est développée grâce à la compréhension précise des mécanismes d’action des produits de première génération, en particulier des cibles moléculaires des candidats. Il s’agit de composés analogues des molécules actives naturelles synthétisés par chimie médicinale et sélectionnés dans des modèles cellulaires préalablement calibrés. Leur synthèse chimique, brevetée par Biophytis, permet en outre d’améliorer certaines de leurs propriétés pharmacologiques, en particulier leur biodisponibilité. Biophytis a ainsi développé BIO103 dans le traitement de la sarcopénie et BIO203 pour traiter la DMLA.