Plateforme SARCOB

La plateforme SARCOB cible l’obésité sarcopénique. Biophytis a obtenu des résultats très significatifs en agissant sur un nouveau récepteur avec une famille de composés dont certains ont déjà prouvé leur innocuité dès 2011. SARCONEOS, le candidat le plus avancé, entre en Phase 2B en 2017.

AGE ET OBESITE PERTURBENT LA REGULATION DU TISSU MUSCULAIRE

Le vieillissement des muscles s’accompagne d’une réduction de la taille des fibres ainsi que d’un changement dans la distribution des types de fibres. En particulier, la perte musculaire résulte d’une réduction de la protéosynthèse liée à la baisse des facteurs anabolisants, et d’une augmentation de la protéolyse. La masse musculaire fait l’objet d’un contrôle multifactoriel précis, avec des facteurs stimulateurs, comme la testostérone, l’IGF-1 et la vitamine D, et des facteurs inhibiteurs, comme la myostatine, produite par les muscles eux-mêmes et qui agit de façon autocrine. Lors du vieillissement, et en situation d’obésité, plusieurs changements hormonaux se produisent qui vont rompre cet équilibre et conduire à un déséquilibre entre les deux types de facteurs au profit de ceux qui favorisent la dégradation musculaire.

Sarcob1

UNE CIBLE NOUVELLE IMPLIQUEE DANS LE METABOLISME DU MUSCLE

Biophytis a orienté ses travaux sur l’activation d’un récepteur du système rénine-angiotensine (RAS): le récepteur Mas. Le système RAS est une cascade de régulation endocrinienne et enzymatique bien connue pour son rôle dans la régulation de la pression artérielle. L’implication du système RAS dans le processus physiopathologique conduisant à la sarcopénie, a été envisagée dans diverses études. Notamment, l’étude de la capacité physique de patients âgés traités avec certains inhibiteurs d’ACE (ECA, Enzyme de Conversion de l’Angiotensine) a permis de montrer, dans des études d’intervention, que ce traitement pouvait dans certains cas, améliorer la mobilité de patients âgés.

Sarcob2

DES TESTS IN VITRO ET IN VIVO CONCLUANTS

Les composés de Biophytis sont les premières molécules non peptidiques agonistes du récepteur Mas à faire l’objet d’un développement pharmaceutique. Les tests des composés SARCONEOS et BIO103 sur des cellules musculaires ont montré une augmentation significative des synthèses protéiques et de la croissance du diamètre des myotubes.

Sarcob3

Inhibition dose-dépendante de l’expression de la myostatine par SARCONEOS

De plus, dans des modèles animaux soumis aux composés de Biophytis, les muscles sont plus gros et contiennent davantage de protéines, l’expression d’un facteur clé de la protéolyse a été diminuée, et celle de marqueurs de la myogenèse est augmentée.

schémas-Biophytis-pour doc de base v45

Effet de l’apport de SARCONEOS ou BIO103 sur le poids du muscle soleus et la quantité de proteines dans ce même muscle après un régime obésifiant chez la souris C57Bl/6.

UN PRODUIT DÉJA TESTÉ CLINIQUEMENT

Les effets de SARCONEOS ont été évalués dans une étude clinique réalisée chez des volontaires sains obèses après administration chronique orale pendant 3 mois (6 semaines de régime hypocalorique suivies de 6 semaines de régime normo-calorique). Ils confirment l’absence de toxicité (aucun événement indésirable grave observé) à la posologie étudiée. Une réduction significative de la masse grasse abdominale et une augmentation de la sensibilité à l’insuline ont été observées.