Pipeline

Logo-MACA

À propos de la dégénérescence maculaire liée à l’âge

La DMLA affecte la partie centrale de la rétine, connue sous le nom de macula, qui est responsable de la vision centrale et de sa netteté. La DMLA est la cause la plus courante de perte de vision irréversible et de cécité chez les personnes âgées de plus de 60 ans. Il y a deux types de DMLA :

  • LA DMLA SÈCHE est caractérisée par la présence de drusen dans la macula. Le stade initial de la DMLA sèche est caractérisé par une petite accumulation de drusen, laquelle ne change pas nécessairement la vision, mais au fur et à mesure que les drusen grossissent et se multiplient, ceux-ci peuvent conduire à une réduction et une distorsion de la vision que les gens remarquent le plus souvent quand ils lisent. Le stade intermédiaire de la DMLA sèche est défini par la présence de drusen plus nombreux et plus volumineux, et l’apparition d’aires d’atrophies précoces. À ce stade, les patients sont à haut risque d’évolution vers une atrophie géographique, un stade avancé de la DMLA. Au stade avancé de la DMLA, des tâches sombres peuvent apparaître au centre de la vision des patients et ceux-ci peuvent perdre la vision centrale.
  • La DMLA humide est une forme de DMLA au stade avancé, caractérisée par des vaisseaux sanguins anormaux provenant de la choroïde sous la macula. Ce phénomène est appelé néovascularisation choroïdienne. Du sang et un fluide s’écoulent de ces vaisseaux sanguins dans la rétine, entraînant une distorsion de la vision qui fait que les lignes droites semblent faire des vagues, ainsi que des tâches sombres et une perte de la vision centrale. Ces vaisseaux sanguins anormaux et leur saignement finissent par former une cicatrice, conduisant à une perte permanente de la vision centrale.

Environ 80 à 90 % des patients atteints de DMLA souffrent de DMLA sèche. La DMLA sèche affecte la qualité de vie et la capacité à vivre de façon indépendante, comme la lecture, la conduite automobile et la reconnaissance faciale.

Nous pensons que les stress photo-oxydatif et inflammatoire induits par l’accumulation d’A2E dans les cellules de l’épithélium rétinien sont les principaux facteurs responsables du processus de dégénérescence de la rétine dans les maladies comme la DMLA. Le principal intérêt du traitement de la DMLA sèche est de prévenir l’évolution vers les stades avancés, à savoir l’atrophie géographique ou la DMLA humide, où la perte de vision est grave et peut conduire à une déficience visuelle.

ESSAI CLINIQUE MACA-PK DE PHASE 1

Nous avons terminé les études de toxicologie animale chronique et aigüe à l’appui de nos demandes d’autorisation d’IND et d’essais cliniques. Nous prévoyons de tenir des réunions d’avis scientifique avec les organismes réglementaires concernés en Europe durant le second semestre 2019, portant sur le plan de développement clinique d’un traitement pour la DMLA sèche, commençant par un essai clinique de phase 1 (MACA-PK) sur des volontaires sains. Notre essai clinique de phase 1 MACA-PK évaluera la sécurité, la pharmacocinétique et la pharmacodynamique de Macuneos (BIO201).